alert arrow-left arrow-right bottin bureau close etablissements etat facebook intranet logo-csamore next open prev search

Thomas Meilleur-Giguère : Une visite d’impact à Félix-Leclerc

Publié le 11 janvier 2019

Les élèves de 1re et de 2secondaire du programme Sport-études ont eu droit à de la belle visite le 10 janvier dernier, alors qu’un joueur de l’Impact de Montréal était présent en matinée. En effet, Thomas Meilleur-Giguère est venu entretenir son auditoire sur son parcours académique et sportif.

Lui-même ancien élève de l’école Félix-Leclerc, Thomas Meilleur-Giguère a fait écarquiller bien des yeux l’an dernier sur le terrain alors qu’il a été prêté au Fury d’Ottawa, dans la North American Soccer League. Au final, il a été nommé à titre de meilleur joueur de sa formation. Toutefois, les succès ne sont pas tombés du ciel pour le défenseur central de l’Impact. « Lorsque j’étais jeune, il était parfois difficile de garder la motivation. Il y a eu des échecs sportifs et scolaires. Aussi, il faut faire le choix de se dédier à ce qui nous passionne. Quand je voyais mes amis sortir et que je faisais le choix de me consacrer à mon sport, c’est certain que c’était un gros sacrifice. Je ne regrette toutefois rien lorsque je regarde où j’en suis aujourd’hui ».

 Le joueur de 21 ans avait aussi de bons mots pour son passage à l’école Félix-Leclerc. Il a d’ailleurs eu la chance de renouer avec ces anciens enseignants. « Le sport et l’école sont bien reliés. Les enseignants connaissent bien leurs élèves en Sport-études. Même lorsque ça allait moins bien sur le terrain, ils étaient capables de voir que j’allais bien à l’école. Lorsque ça allait moins bien à l’école, ça allait bien sur le terrain. Cela me permettait de garder un équilibre juste dans ma vie afin de gérer les deux aspects », confie-t-il.

M. Giguère a terminé la rencontre en répondant généreusement aux questions des élèves présents.

Sur la photo, on reconnait Élise Leclerc, enseignante, Benjamin Verkest, élève, Thomas Meilleur-Giguère, joueur de l’Impact de Montréal, Élie Dodo Amadou, élève, Rosalie Beauchemin, élève, Maxime Chaput, enseignant et Geneviève Landry, enseignante.

Retour